COMMENT DRESSER UNE BELLE ASSIETTE DE PÂTES




Ah les pâtes ! Réputées pour être simples à cuisiner, elles n’en sont pas moins un challenge pour notre créativité de styliste culinaire. Vues et revues sur les réseaux, comment faire rimer un plat de pâtes avec esthétisme ? Vous avez du mal à cuire et à dresser correctement vos spaghettis ? Choisir les toppings relève du casse-tête pour vous ? Voici 3 recettes de pâtes pour vous montrer le cœur de mon processus créatif. Au travers de 3 styles, du plus frais au plus réconfortant, j’associe graphisme, esthétisme et composition grâce aux ingrédients, et au couleurs. Concentrons-nous simplement sur le dressage!



TROUVER LE STYLE DE SA PHOTO


La direction artistique permet de raconter une histoire à travers des images. Elle va induire le choix de chaque recette en fonction de la saison, le décor, le stylisme et le message que vous souhaitez faire passer.

Au travers de 3 recettes de pâtes, j’ai sélectionné les props selon la couleur des ingrédients. À partir du rouge, du vert et du noir, j’ai créé des ambiances monochromes. Après avoir jeté mon dévolu sur ces couleurs, j’ai choisi chaque assiette et chaque fond. Rien n’est laissé au hasard, je joue sur la complémentarité des couleurs et des textures. C’est pour cela que vous trouverez des ambiances fraîches et printanières, à l’ambiance réconfortante d’un automne sous le plaid.





PAS À PAS D’UNE RECETTE PRINTANIÈRE


Les spaghettis de betterave avec leur pesto de brocolis et pointes d’asperges vertes ouvrent le bal !


Pour cette ambiance fraîche qui appelle le printemps/été, j’ai voulu un plat très coloré dont vous trouverez la recette ici.


  1. Réaliser les spaghettis de betterave.

  2. Des spaghettis bien coiffés

  3. Des légumes aux couleurs éclatantes

  4. La mise en place spéciale shooting

  5. Le dressage à l’assiette, ou création artistique


  1. J’ai coloré les spaghettis en rose pendant la cuisson avec le jus de betterave. Pour une coloration vraiment intense vous pouvez mettre une betterave cuite coupée en morceaux dans la casserole. Seulement, pour le dressage graphique que je souhaitais les morceaux se seraient mélangés aux pâtes.

  2. L’étape importante, sinon déterminante, est le « coiffage » des spaghettis. À ce propos, plongez les pâtes de sorte qu’elles restent bien alignées durant la cuisson. De cette façon, il sera plus facile d'avoir de jolis nids dans l’assiette. Ne cuisez pas complètement vos pâtes, il faut qu’elles soient al dente afin qu’elles se tiennent mieux et que le graphisme soit plus esthétique. Trop cuites, elles donnent une sensation de lourdeur dans l’assiette.

  3. Concernant les légumes verts qui serviront en ingrédients, je les blanchis séparément. Plongez-les dans l'eau bouillante bien salée quelques minutes afin de leur donner leur couleur verte puis rincez-les immédiatement dans l’eau froide pour stopper la cuisson et ainsi garder cette couleur intense.

  4. Préalablement au dressage, préparez tous vos ingrédients et posez-les sur un plateau afin de prendre en compte chaque élément.

  5. Après avoir coiffé vos spaghettis, disposez-les en 3 nids dans l’assiette. Fonctionner par nombre impair permet d’obtenir des résultats plus graphiques. Disposez ensuite un par un les ingrédients de votre recette afin de faire une composition équilibrée. La cerise sur le gâteau, le topping sur mon assiette. Terminez par ajouter de fines tranches de betterave Chiogga et rouge, quelques amandes coupées, un petit peu d’échalote et des asperges. Enfin, pour apporter du relief et du détail à une photo, parsemez des graines de sésame noir.






SPAGHETTIS ET LÉGUMES VERTS



Petits pois frais, brocolis et asperges accompagneront ce bol de spaghettis. Pour réaliser un dressage esthétique et équilibré, voici les étapes de réalisation :

  1. Préparation des ingrédients

  2. Intensifier la couleur des légumes

  3. Associer volume et graphisme

  4. Placez pas à pas les ingrédients

  5. Le fond


  1. Cuisez vos pâtes al dente. Les sous-cuire vous aidera à travailler le graphisme dans l’assiette. Tandis que trop cuites elles auront un aspect pâteux et lourd à l’image.

  2. Blanchissez les légumes quelques minutes dans l’eau bouillante bien salée puis plongez-les sous l’eau froide afin d’arrêter leur cuisson.

  3. Pour jouer sur les volumes, coupez le brocolis en variant la taille des branches. Coupez certaines branches plus épaisses que d’autres pour obtenir un résultat graphique. J’ai disposé les plus petites branches à partir du centre puis je m’en suis éloignée.

  4. Afin de définir les contours du plat et de l’assiette, placez les petits pois vers l’extérieur. Quelques asperges, des feuilles de chou pak choï pour sublimer les mouvements des spaghettis et le graphisme créé par les ingrédients. Des graines de sésame noir, de la cébette coupée en diagonale, quelques graines germées de betterave rouge, et le tour est joué ! Petite astuce : prenez les feuilles les plus proches du cœur afin qu’elles soient photogéniques.

  5. Pour ce qui est du fond, en prenant le parti de laisser le bol de pâtes comme unique sujet des photos, un fond texturé habillera votre image.


Simple mais efficace !






RECETTE AUTOMNALE AUX CHAMPIGNONS


Enfin, pour une ambiance réconfortante et authentique, les pâtes à l’encre de seiche se marieront aux champignons.

Après avoir cuit et préparé vos ingrédients, le pas à pas pour mettre en valeur une recette pas comme les autres :

  1. Choisir les bonnes pâtes

  2. Mettre en valeur le produit brut

  3. Sublimer votre assiette


  1. Afin de nous mettre dans l’ambiance, les pâtes à l’encre de seiche, déjà noires, seront vos amies. Comme pour les deux autres recettes, disposez-les en 3 nids.

  2. J’ai mis l’accent sur deux beaux champignons. Tout droit sortis de nos films préférés, j’ai placé la pleurote et un shiitake sur un côté du bol. Les couleurs et l’esthétisme de ces espèces se marient avec la chaleur du style de la photo.

  3. Poêlez des petits champignons que coupez et disposez-les au centre de votre assiette. Grâce à la matière grasse, l’aspect gourmand ressort. Je ne sais pas vous mais j’ai envie de planter ma fourchette !

  4. Last but not least, ajoutez un peu de cébette coupée en diagonale ainsi que quelques graines de sésame.


Un plat parfait à déguster au coin du feu !





LES ASTUCES DE CARO : GARDER LES PÂTES PHOTOGÉNIQUES


Le challenge lorsqu’on shoote des pâtes est leur cuisson ? Que celui qui ne s’est jamais retrouvé avec des pâtes légèrement trop cuites en shooting lève la main !

Mon conseil n°1, et le plus important : sous cuire les pâtes et SURTOUT les refroidir en les plongeant dans l’eau froide une fois la cuisson finie. Pourquoi ? Afin qu’elles ne collent pas. Au besoin, on peut légèrement les mouiller lors du shooting pour mieux les conserver.



À vous de jouer !